L'Aloe Vera : Tous ses bienfaits en détail !

Depuis des millénaire, l’Aloe Vera est la plante de prédilection pour de nombreuses civilisations pour la beauté, le bien-être et la protection du corps.

Aujourd’hui, la réputation de l’Aloe Vera ne cesse d’augmenter. La demande mondiale est en constante augmentation du fait de son utilisation en cosmétique.

Cependant, ce n’est qu’une partie de son utilisation puisque cette plante médicinale est l’une des plus efficace pour détoxifier son corps, augmenter ses défenses immunitaires, assainir son système intestinal etc.

L’Histoire de l’Aloe Vera :

A travers les âges, l’aloès a acquis le nom de « plante divine ». La plante est utilisée depuis plus de 5000 ans, dans le monde entier.
 
  1. Etymologie

On pense aujourd’hui que le mot « aloès » est dérivé d’un ancien mot arabe « alloeh », qui signifie « substance amère qui brille », tandis que « vera » est le mot latin pour « vrai », parce que depuis la nuit des temps, cette espèce a été considérée comme la plus efficace en termes d’utilisation thérapeutique et médicale.

En Egypte :

Les égyptiens surnommaient l’Aloès, « plante de l’immortalité ».

L’Aloe Vera est présente dans plusieurs remèdes mélangées à d’autres substances.

Cléopâtre et Néfertiti utilisaient la pulpe d’aloès associée aux bains de lait d’ânesse pour leur soin et leur beauté.

En Inde :

Les hindous appellent l’Aloe vera « le guérisseur silencieux ».

Il figure parmi les plantes majeures de « l’Atharvaveda », l’un des 4 Veda (connaissance), textes fondamentaux de l’hindouisme faisant référence à différentes plantes médicinales, leurs vertus thérapeutiques, leurs préparations ainsi que des prières expiatoires et incantations magiques.

Dans la médecine ayurvédique, l’Aloès rétablirait l’équilibre entre les 3 Doshas (Kapha, Vata et Pitta) qui sont les 3 énergies fondamentales. La rééquilibrage de ces énergies permettrait de retrouver la santé.

En Chine :

Dans le Pen T’sao, le plus ancien traite de pharmacopée chinoise, remontant à l’empereur Shen Nong (2700 ans avant J-C), l’Aloe vera est classé parmi les plantes aux vertus thérapeutiques majeures.

Les médecins chinois l’avaient même surnommé le «Remède d’harmonie ».

La médecine chinoise actuelle utilise sa pulpe pour le traitement de l’artériosclérose.

On a aussi retrouvé des traces de l’usage thérapeutique de l’Aloès chez les Sumériens, les Juifs, les Grecs, les Romains et les Indiens d’Amériques !

Que contient une feuille d’Aloe Vera ? :

La partie utilisée est la pulpe d’Aloe Vera (gel) car tous les bienfaits de la plante y sont présents.

Quelle est sa composition ? :

Les bienfaits de l’Aloe Vera sont dus aux plus de 250 composants naturels contenu dans la plante. C’est grâce à la synergie de ceux ci que la plante fait partie des meilleurs plantes médicinales.

10 Vitamines :

  1. Vitamine A : Essentielle pour la vision, favorise la santé de la peau et des os, protège les cellules des radicaux libres.
  2. Vitamine B1 : Nécessaire au fonctionnement cellulaire et à la transmission de l’influx nerveux.
  3. Vitamine B2 : Importante pour la santé de la peau et des tissus.
  4. Vitamine B3 : Aide à régulariser le métabolisme.
  5. Vitamine B6 : Intervient comme coenzyme dans de nombreuses réactions, notamment celles qui impliquent les acides aminés.
  6. Vitamine B9 : Antianémique, favorise la régénération des globules rouges.
  7. Vitamine B12 : Essentielle pour le maintien de l’intégrité du système nerveux
  8. Vitamine C : Stimule le système immunitaire et possède des propriétés anti-oxydantes.
  9. Vitamine E : Avec la vitamine C, protège la membrane des cellules et aide à combattre les infections et à les guérir.
  10. Choline : Vasodilatateur coronarien, elle favorise le métabolisme.

20 Minéraux et Oligo-Éléments :

L’Aloe Vera contient plus 20 sels minéraux et oligoéléments, tous essentiels à l’organisme humain.

Voici les principaux :

  1. Calcium : Croissance des os et des dents, en association avec le phosphore.
  2. Chlore : Antiseptique et désinfectant.
  3. Chrome : Facilite la régulation du taux de sucre dans le sang et le système circulatoire.
  4. Cuivre : Oligo-élément indispensable à l’équilibre de l’organisme, et la formation du sang.
  5. Fer : Apporte l’oxygène aux globules rouges et favorise la résistance à l’infection.
  6. Magnésium : En association avec le manganèse, maintient le bon fonctionnement du système nerveux et des muscles.
  7. Manganèse : Maintient le bon fonctionnement du système nerveux et des muscles.
  8. Phosphore : Croissance osseuse, en association avec le calcium.
  9. Potassium : Régulation des composants fluides du sang et des muscles.
  10. Sodium : Maintient les niveaux d’équilibre de l’eau dans le corps, transporte les acides aminés et le glucose vers les cellules.
  11. Zinc : Stimule le système immunitaire et l’activité des protéines dans la cicatrisation.

 18 Acides Aminés :

Les Acides Aminés dits « Essentiels » sont ceux que l’organisme n’est pas en mesure de fabriquer lui-même.

7 des 8 Acides Aminés Essentiels sont présents dans l’Aloe Vera ainsi que 11 des 14 Acides Aminés Non Essentiels.

 – 7 Acides aminés essentiels :

Isoleucine / Leucine / Lysine / Méthionine / Phénylalanine / Thréonine / Valine

– 11 Acides Aminés secondaires :

Acide aspartique / Acide glutamique / Alanine / Arginine / Cystine / Glycine / Histidine / Hydroxyproline / Proline / Sérine / Tyrosine

Enzymes :

  1. Amylase : Catalyse hydrolyse de l’amidon en dextrine puis en maltose.
  2. Bradykinase : Stimule le système immunitaire, analgésique, anti- inflammatoire.
  3. Catalase : Évite l’accumulation de l’eau dans le corps.
  4. Cellulase : Aide à digérer la cellulose.
  5. Lipase : Facilite la digestion.
  6. Phosphatase alcaline : Régulateur des fonctions hépatiques.
  7. Péroxydase : Décompose les peroxydes.
  8. Carboxypeptidase : Participe à la coagulation du sang, la synthèse de l’hormone de croissance, dans la cicatrisation et beaucoup d’autres processus biologiques.

Et bien d’autres composants organiques :

Barbaloïne : Antibiotique et cathartique.

Anthranol : Fixe le dioxygène.

Anthracène : Fixe le dioxygène.

Acide aloétique : Antibiotique.

Emodine d’Aloès : Bactéricide et laxative.

Acide cinnamique : Détergent, germicide et fongicide.

Ester d’acide cinnamique : Calmant.

Huile éthérée : Analgésique et anesthésique.

Acide salicylique : composant ayant des propriétés antalgiques, antipyrétiques, et anti- inflammatoires par voie interne mais qui a aussi un pouvoir kératolytique et comédolytique en application cutanée.

Acide chrysophanique : Fongicide (champignons cutanés).

Resistanol : Action anti- inflammatoire et bactéricide.

Pourquoi choisir l’Aloe Vera de  Forever Living ? :

Forever Living a sélectionné l’Aloe Vera Barbadensis Miller pour son efficacité et ses nombreuses vertus.

Une parfaite maîtrise de la qualité est assurée grâce à une production verticale ce qui permet de conserver tous les bienfaits de l’Aloe Vera.

La qualité se trouve bien evidement dans la plante mais aussi dans tout le processus de transformation de la pulpe d’Aloe Vera.
C’est pour cela que Forever Living met un point d’honneur à respecter le produit brut au produit fini.
aloe vera cultivée a la main forever living

Notre Aloe Vera est récolté à la main.

nettoyée a la main forever living

Toutes les feuilles sont nettoyées à l’eau.

triée a la main forever living

Les feuilles sont triées manuellement.

decoupée a la main forever living

La pulpe (gel) est extraite à la main.

Nos labels et certifications :

IASC : International Aloe Science Council :

IASC FOREVER LIVING

Normes ISO et OHSAS :

Tous nos sites de production respectent les critères pour pouvoir être certifiés : ISO 14001 : 2004 / ISO 9001 : 2008 / OHSAS 18001 : 2007

 

Normes ISO Forever Living

Labels Alimentaires :

Nous disposons également de labels alimentaires.

Tous nos produits sont certifiés Halal et Casher pour que tout le monde puisse bénéficier des bienfaits de l’Aloe Vera.

Label Leaping Bunny :

Le label Leaping Bunny certifie que Forever Living n’effectue aucun test sur les animaux.

Leaping Bunny

 

Bienfaits de l'Aloe Vera en interne

L’Aloe Vera possède des vertus exceptionnelles pour détoxifier l’organisme.
 

Propriétés gastro-intestinales

Constipation :

Les nombreuses anthraquinones qui composent la pulpe d’Aloe Vera ont un effet laxatif stimulant, dont le pouvoir n’est plus à prouver tant les études sont nombreuses.

Ulcère gastrique :

Deux études réalisées in vitro sur des rats ont montré que l’Aloe Vera favorise la cicatrisation de l’ulcère gastrique.

Aucun effet indésirable n’a été signalé.

Etude : EAMLAMNAM K, PATUMRAJ S, VISEDOPAS N, THONG-NGAM D. Effects of Aloe Vera and sucralfate on gastric microcirculatory changes, cytokine levels and gastric ulcer healing in rats. World J Gastroenterol, 2006 Apr 7, 12(13):2034-9.

 

Propriétés antioxydantes

Une étude a montré le potentiel antioxydant de l’extrait d’Aloe Vera grâce à la présence de nombreux polysaccharides et flavonoïdes.

Etude : HU Y, XU J, HU Q. Evaluation of antioxydant potential of aloe Vera (Aloe barbadensis Miller) extracts. J Agric Food Chem. 2003, 51(26):7788Ŕ7791.

 

Propriétés anti-infectieuses

Antibactérienne :

L’extrait d’Aloe Vera a montré in vitro des propriétés antibactériennes contre les bactéries :

  1. Escherichia coli

  2. Staphylococcus aureus

  3. Enterococcus bovis

  4. Proteus vulgaris

  5. Proteus mirabilis

  6. Pseudomonas aeruginosa
  7. Morganella morganii

  8. Klebsiella pneumoniae
  9. 
Streptococcus pyogenes
  10. 
Serratia marcescens
  11. 
Salmonella typhosa

  12. Mycobaterium tuberculosis

Antifongique :

Aloe Vera a inhibé in vitro la croissance de Candida albicans et a diminué la formation des tubes germinatifs, caractéristiques de l’espèce et nécessaires à sa virulence.

Etude : BERNARDES I, FELIPE RODRIGUES MP, BACELLI GK, MUNIN E, ALVES LP, COSTA MS Aloe Vera extract reduces both growth and germ tube formation by Candida albicans. Mycoses. 2012 May, 55(3):257-61.

Anti-Tumorale :

L’Aloe Vera possède des activités anticancéreuses in vitro et in vivo. Ses propriétés anti-néoplasiques sont dues à au moins 3 mécanismes différents :

  1. Anti prolifératif

  2. Immunostimulant
  3. Antioxydant

Une diminution de la taille tumorale, de la nécrose, et une durée de vie prolongée ont été souvent été observés.

Le gel d’Aloe Vera a également montré un effet chimio-préventif.

Etude : COLE, L.; HEARD, C. Skin permeation enhancement potential of Aloe vera and a proposed mechanism of action based upon size exclusion and pull effect. Int. J. Pharm. 2007, 333, 10-16.

Bienfaits de l'Aloe Vera en externe

La notoriété de l’Aloe Vera est due à son efficacité sur l’hydratation et la régénération de la peau.
 

Propriétés hydratantes

Le gel d’Aloe Vera est composé à 98,5% d’eau, ce qui lui confère ses propriétés hydratantes.

En effet, une étude portée sur le gel d’Aloe Vera a montré une augmentation de la teneur en eau de la couche cornée (couche la plus superficielle de l’épiderme) après une seule application.

Etude : DAL‟BELO, S.E., GASPAR, L.R., BERARDO GONCALVES MAIA CAMPOS, P.M. Moisturising effect of cosmetic formulations containing Aloe vera extract in different concentrations assessed by skin bioengineering techniques. Skin Res. Technol., 2006, p. 241- 246.

 

Propriétés anti-âge

Dans une étude réalisée chez 30 femmes âgées de plus de 45 ans, l’application de gel pendant 90 jours a considérablement améliorée l’aspect des rides et l’élasticité de la peau en augmentant la production de collagène et diminuant l’expression du gène MMP-1 dégradant le collagène.

Etude : SOYUN CHO, SERAH LEE, MIN-JUNG LEE, DONG HUN LEE, CHONG-HYUN WON, SANG MIN KIM, JIN HO CHUNG. Dietary Aloe Vera Supplementation Improves Facial Wrinkles and Elasticity and It Increases the Type I Procollagen Gene Expression in Human Skin in vivo. Ann Dermatol. 2009, 21(1): 6Ŕ11.

 

Propriétés cicatrisantes

In vitro, la capacité cicatrisante de la plante s’explique par le fait que certains de ses composants augmentent la réticulation des tissus et la synthèse de collagène par stimulation de la production de cytokines et macrophages. L’acemannan contenu dans le gel est responsable de la stimulation de la production de macrophages.

Etude : ZHANG L, TIZARD IR. Activation of mouse macrophage cell line by Acemannan; the major carbohydrate fraction of Aloe vera. Immunopharmacology, 1996, 35:119-28.

Les polysaccharides contenus dans le gel d’Aloe vera seraient bénéfiques pour la protection des cellules épithéliales.

Ils favoriseraient également la prolifération des fibroblastes et la production d’acide hyaluronique et d’hydroxyproline dans ces cellules.

Etude : LIU LY, CHEN XD, WU PAR, JIANG. Influence of Aloe polysaccharide on proliferation and hyaluronic acid and hydroxyproline secretion of human fibroblasts in vitro. Q Zhong Xi Yi Jie He Xue Bao, 2010, 256-62.

L’acide ascorbique présent dans l’Aloe Vera améliore la synthèse du collagène et contrebalance sa dégradation

Etude : STONE N, MEISTAR A. Function of ascorbic in the conversion of proline to collagen hydroxyproline. Nature, 1965, 194:555-57.

Brûlures :

Une étude in vivo faite sur 40 cobayes brûlés sur 3% de la surface totale de leurs corps à l’aide d’une plaque chauffante vise à comparer l’efficacité et le délai de guérison de l’Aloe Vera sur ces brûlures par rapport à une crème à base de sulfadiazine argentique, une autre à base d’acide salicylique et un pansement de gaze occlusif.

Le temps moyen de guérison des brûlures est de 50 jours avec une différence significative pour l’Aloe Vera : 30 jours.

Etude : RODRÍGUEZ-BIGAS M, CRUZ NI, SUÁREZ A. Comparative evaluation of Aloe vera in the management of burn wounds in guinea pigs. Plast Reconstr Surg, 1988, 3:386-9.

Dans une méta-analyse récente reprenant 4 études avec un total de 371 patients, un avantage statistiquement significatif pour l’Aloe Vera dans le traitement des brûlures a été démontré.

Le temps de cicatrisation est réduit d’environ 9 jours par rapport à des traitements conventionnels.

Plaies :

L’Aloe Vera serait efficace pour accélérer la cicatrisation des plaies chirurgicales. Notamment celles post-opératoires en chirurgie parodontale.

Etude : (Payne, 1970)

Ulcère externe :

Une étude réalisée sur 30 patients présentant un ulcère de jambe infecté par des bactéries multi-résistantes aux antibiotiques a montré que le gel frais était efficace dans la cicatrisation de cette infection.

28 des 30 patients inclus dans l’étude n’ont présenté aucune prolifération bactérienne au bout de 10 jours de traitement.

Etude : BANU A, SATHYANARAYANA B, CHATTANNAVAR. Efficacy of fresh Aloe vera gel against multi-drug resistant bacteria in infected leg ulcers. G Australas Med J. 2012, 5(6):305-9.